Les différents bols japonais

Que ce soit pour boire, manger, y déposer des produits alimentaires ou pour les besoins de la cuisine, on fait souvent recours à un bol. Au Japon, selon sa forme, chaque bol est destiné à un usage bien précis. Voici donc les différents bols japonais.

Le bol chawan et le bol shiru wan

Les bols sont omniprésent, dans le quotidien des japonais. Sur ce territoire surnommé « pays du soleil levant », la conception de bols est un art. Leurs formes, leurs couleurs et leurs traits décoratifs, en font des outils très attractifs aussi bien pour la table que pour la cuisine. Dans ce domaine, le bol chawan fait partie des plus usités. Évasée ou petite, il est spécialement fait pour la consommation du riz et la prise de boissons, notamment le thé. Dans le premier cas, le bol chawan est accompagné de baguettes.

Comme nous l’avons vu ci-dessus, la soupe est un incontournable de la gastronomie nippone. Elle n’est presque jamais absente des tables. Il est du coup, normal qu’au nombre des bols japonais, un modèle lui soit entièrement dédié. Il s’agit du bol shiru wan. C’est un bol de petite dimension, facile à tenir.

Le bol donburi et le bol nimonowan

On n’imagine mal comment une spécialité culinaire aussi populaire que les Ramen ne puisse bénéficier du même privilège que le riz ou la soupe. Eh oui, les japonais adorent ce plat composé de bouillon de viande ou de poisson et de pâtes. En effet, le donhuri est le bol utilisé pour la consommation des Ramen. Arborant une forme mi-assiette mi-bol, cet ustensile peut également servir pour différents mets.

Nimonowan, c’est le nom du dernier bol que nous présentons dans cet article. À l’instar du bol donburi qui est susceptible d’être employé de plusieurs manières, celui-ci est destiné aux plats de composition hétérogène.