Ce qu’il faut savoir du portage salarial

Les professionnels désireux de bénéficier à la fois des avantages du statut de salarié et de celui de travailleur autonome font recours au portage salarial. Mais bien que cette forme de travail soit en pleine ascension, certaines personnes ignorent toujours ce dont il s’agit. De plus, pour les professionnels qui pensent adopter cette forme de travail, il est nécessaire de mieux savoir ce dont il s’agit. Alors on vous dit ici ce qu’il est nécessaire de savoir sur le portage salarial.

Le portage salarial : de quoi s’agit-il ?

Inséré depuis 2008 dans le code du travail français, le portage salarial est une forme de travail qui est à cheval entre le statut de salarié et celui d’indépendant. Il fait de ce part intervenir trois parties que sont le salarié porté, la société de portage et l’entreprise cliente. De plus entre ces trois parties, des contrats sont signés. Vous avez plus d’informations via ce lien.

Par ailleurs, chacune de ces parties a un rôle à jouer dans le portage salarial.

En effet, le rôle du salarié porté consiste à trouver puis réaliser les missions qui lui sont confiées par l’entreprise cliente. Le rôle de la société de portage consiste à facturer des clients puis à verser le salaire au salarié porté. Quant au rôle de l’entreprise cliente, il consiste à recourir aux services du salarié porté pour effectuer des missions.

Le portage salarial et ses avantages

Si de nombreux professionnels préfèrent cette forme de travail, c’est parce qu’il est plein d’avantages.

Il s’agit d’abord de la sécurité. En effet, étant même indépendant, le professionnel bénéficie des avantages du salarié. Il bénéficie en réalité d’un revenu régulier qui est une rémunération mensuelle. Il bénéficie aussi du droit au chômage, du régime général de la sécurité sociale et d’une cotisation retraite.

Ensuite, vient l’avantage de la liberté. En effet, avec le portage salarial, le professionnel bien qu’étant un salarié bénéficie de la même liberté qu’un indépendant. En réalité, il est libre de choisir ses missions, de gérer son emploi du temps et de négocier ses honoraires. Il est tout simplement autonome entre sa vie personnelle et celle professionnelle.